Après avoir quitté Punta Ala, en Italie, pour rejoindre Toulon où ils sont effectué deux jours de sorties de relations publiques avec des invités FénêtréA, mercredi et jeudi, Erwan Le Roux et Giancarlo Pedote ont mis le cap sur la Trinité-sur-Mer, le port d'attache de leur Multi50 FenêtréA-Prysmian, hier soir. « Nous sommes partis un peu plus tôt que prévu pour éviter un coup de vent dans le golfe du Lion », a indiqué Erwan, peu après avoir débordé le cap Sicié, précisant que lui et son acolyte devraient passer le détroit de Gibraltar demain, et arriver en Bretagne dès jeudi ou vendredi, au terme d'un convoyage de 1 500 milles. « Ca devrait, en effet, aller assez vite. Ce dernier mois et demi, nous aurons avalé près de 5 000 milles en double. Giancarlo et moi, nous continuons donc tranquillement notre petite vie de couple et notre préparation à la Transat Jacques Vabre », a ajouté le navigateur Morbihannais, qui va s'atteler à panser les petits « bobos » de sa monture une fois rentré à la maison. « Nous avons différentes choses à réparer, essentiellement de l'électronique, et quelques ficelle bien cramées par le soleil, à changer », a précisé Erwan dont le prochain rendez-vous est prévu à Brest, le 10 août, à l'occasion de la première escale française de l'Hermione après sa campagne américaine.

Arrivés samedi dernier à Punta Ala après avoir bouclé les 1 600 milles entre Gran Canaria et la Toscane en 7 jours et 2 heures, Erwan Le Roux et Giancarlo Pedote ont profité de ces derniers jours pour rentrer chez eux et profiter de leur famille après une longue absence. Reste que dès lundi prochain, ils se rendront de nouveau dans la province de Grosseto pour plusieurs jours consacrés à des relations publiques avec des collaborateurs de Prysmian. « Durant cinq jours, nous allons leur présenter le bateau puis effectuer quelques sorties en mer. Dans la foulée, nous embarquerons également des journalistes puis les gens du port de Punta Ala qui nous accueillent », a commenté le skipper du Multi50 FenêtréA-Prysmian qui a, par ailleurs, entamé sa préparation intensive pour le Trail de l’Echappée Belle (85 km en solo), une épreuve parrainée par son équipementier Helly Hansen. «  La course aura lieu fin août. Je suis mon petit programme. J’ai un peu lâché prise sur la natation mais je ne perds cependant pas la main en vélo », a déclaré le navigateur.